• Aly

Itinéraire à vélo aux Pays-Bas en famille


Période choisie: août



Nombre et âges des enfants: 3enfants de 9 ans et demi, 3 ans et 1 année


Nombre de bagages: 2 gros sacs à dos de voyage, 1 sac à dos de montagne enfant, 2 sacs indépendants, 1 sac nourriture et 1 protection pluie pour backfiet, 1 tente


Moyens de transport: voiture et vélo loués sur place. 1 vélo enfant avec vitesses, 2 vélos cargo type backfiet (portage triporteur à l'avant du vélo) avec vitesses.


Voyage


Jour 1: Voyage Suisse-Liège


Nous avons voyagé en voiture 7h30 jusqu'à Liège où nous avons décidé de scinder le voyage en 2. Nous avons choisi Liège par choix tout à fait aléatoire. La marraine de notre petit dernier y était, du coup une bonne excuse de valider ce choix. Nous avons dormi à l'hôtel selon une offre de bon prix. L'hôtel était au top, très chic, vue sur l'eau.


Jour 2: Liège-Amsterdam


Nous avons profité le matin d'un joli marché du dimanche à Liège. Visité un peu cette petite ville au recoins sympathiques et à la place agréable. Puis, nous reprenons notre voiture pour 3 heures et demi jusqu'à Amsterdam, Pays-Bas.

Nous cherchons l'hôtel que nous avons trouvé la veille sur internet. Le seul hôtel qui restait disponible pour 5 personnes et dans des prix respectables. (C'est mon homme qui a choisi, m'étant effondrée dans le lit). Du coup, découverte en arrivant, nous sommes dans le quartier rouge!!!! Le coin des filles, de la prostitution, coin gays, sex shops, vitrines, etc....Bon, l'ambiance y est sympathique et on arrive en journée. Le propriétaire de l'hôtel (sans doute un vieux mac ) est adorable et est vraiment heureux de voir des enfants dans son hôtel, il les accueille de façon gentille et bienveillante. Il joue avec, fait des gags. On se sent de suite bien malgré que l hôtel soit cette fois très simple, un peu style hôtel de passe... mais propre!

Nous déposons nos valises. Nous allons ensuite parquer la voiture dans le parking fermé que j'ai trouvé au prix correcte pour 13 jours. Il s'agit du parking Osterdook. Il est vers le port. En sous terrain. Il nous coûtera 130E pour 13 jours et la voiture sera au centre ville et couverte et sous surveillance. Nous profitons d'un souper au resto et de découvrir ce quartier rouge. La nuit arrive, il est temps que les enfants quittent ce quartier où la fête se sent proche. Le quartier est très sâle. Plein de détritus, de bouteilles cassées. Cela gâche un peu la beauté des lieux.


Jour 3: Amsterdam-Uitdam

Réveil dans notre hôtel 83 du quartier rouge en forme. La nuit a été très courte pour les propriétaires apparemment. La fête s'est prolongée jusqu'au petit matin. Les rues étaient très animées, nous étions au coeur des attractions mais ce n'est pas un soucis ni pour les enfants ni pour nous. On aime assez ça et ça été juste pour 1 nuit.

Après un petit déj tout à fait correcte. Nous allons prendre les vélos chez Mike rental. Nous avions réservés à l'avance des vélos. Hors, surprise, ils ont noté la réservation sans vraiment la noter. Ils trouvent de justesse un 2ème vélo cargo mais n'ont pas la protection pluie du 2ème backfiet prévue. C'est franchement embêtant mais on a pas le choix. Le vélo enfant est aussi oublié. Nous avons spécifié que nous voulions des vitesses et un vélo enfant assez grand. Il n'y en a plus. Grrhhh ma fille devra se contenter d'un vélo à peine petit pour elle mais au moins, il a des vitesses. Nous achetons une carte routière pour vélo de la région du nord, la boutique est d'ailleurs assez mythique. Les vendeurs sont franchement gentils et arrangeants. Nous partons et faisons un mini tour de quartier afin de nous habituer aux vélos.

Nous retournons à l'hôtel et chargeons les vélos. Cela nous prend du temps. Normalement, nous avions prévu une remorque en supplément pour les affaires. Et on imaginait le cageot du devant des vélos plus grand. De ce fait, petit coup de stress pour réussir à tout mettre. Nous serons obligés de charger le vélo de Salomé également.


Direction sortie d'Amsterdam pour Uitdam.

Le chemin est franchement joli. On passe un très beau petit village de pêcheurs. Il s'appelle Durgerdam, très typique à quelques km d'Amsterdam. Si certains restent à Amsterdam, il vaut la peine de louer des vélos pour vous faire une courte virée jusqu'à ce village en dehors de la ville.


Nous avons roulé env 2h30 jusqu'à Uitdam, cela représente env 17 km. Nous découvrons le camping du village. Il est top. Grand, bien organisé. Un supermarché, une jolie plage de coquillages....On profite l'après-midi avec cette mer; Ijmeer dont l'eau n'est pas salée.

Nous montons la tente et y passons notre 1ère nuit. Notre famille n'est pas du tout camping. Nous découvrons le principe. Le but de ce voyage est de sortir des sentiers battus et de notre zone de confort pour s'ouvrir à d'autres choses. Du coup, on est servis! On sent déjà que ces vacances nous promettent de belles surprises. On organise correctement nos vélos, habits pour le lendemain car ils annoncent de la pluie.


Jour 4: Uitdam-Edam

Nous nous réveillons au son doux de la pluie. Il aura plût la nuit, et le matin il pleut encore. Nous profitons d'un arrêt pour sortir et faire nos affaires et partir. J'équipe correctement les enfants. Nos bagages n'ont du coup pas de protection. On fait avec les moyens de bord que nous avions imaginés en cas de crise.

Nous roulons et faisons la berge en direction du village de pêcheurs de Marken qui est sur une petite île. Il fait nuageux, mais il ne pleut pas. C'est agréable. 20C. Le village est totalement typique. Très ancien, bien entretenu. On circule et voyons un peu ce village.

Pour continuer notre parcours nous devons prendre un ferry. Nous allons donc en direction du port. Endroit totalement mythique, tel que l'on s'imagine dans les films. Mais là, la pluie arrive, elle se fait forte, on essaie de tout protéger, mieux mais c'est dur. Les garçons s'abritent sous un parasol mais restent au sec dans le backfiet puisqu'ils sont bien protégés. Salomé et moi allons vite boire un chocolat chaud dans le bistrot du port où l'endroit vaut le détour. L'intérieur est vraiment tel un repère de marins. Les serveuses servent en habits typiques. Le chocolat est du vrai chocolat chaud. Un régal.

Nous prenons le ferry, compliqué avec les vélos et chargement. Il y a d'autres vélos, d'autres familles chargées on bourre pour que tout rentre. 5km de traversée en mer. Nous arrivons, toujours sous la pluie à Volendam. Gros village de pêcheurs typique mais très très touristique. Des échoppes, une rue marchande bourrée. On admire les lieux mais on traverse rapidement pour continuer d'avancer.De plus, nous ne sommes pas fans du surplus de population et la pluie ne nous donne pas l'envie de nous attarder. Nous avons décidé d'aller dans le tout petit village à côté de Vollendam appelé Edam. Nous arrivons au camping d'Edam. Nous décidons de prendre un petit cabanon pour la nuit afin de pouvoir dormir au sec et faire sécher nos affaires. Tout a pris l'eau! Sac de couchage, habits,... Env 2h30 de voyage pour env 17-20km, 30min de traversée en ferry.



Nous profitons du reste du temps pour visiter la jolie Edam. Les éclaircies arrivent, la chaleur aussi.... Le camping est bien équipé. Pas de supermarché par contre. Ils proposent des croissants le matin qui sont excellents. Le camping a une pataugeoire, une petite plage avec tobbogan dans la Markermeer.


Jour 5: Edam-Enthuizen

Il fait beau. Le soleil commence a pointer son nez. 23C au compteur.Nous sommes mercredi et, à Edam, le mercredi c'est marché aux fromages. Evénement très connu et typique, c'est un événement qui amène énormément de touristes. Nous décidons d'y aller et de voir ce que c'est avant de prendre la route. Une foule incroyable empêche de bien voir la chose. La scène est un peu sur-jouée par les fromagers. IL y a une animatrice qui explique dans toutes les langues ce qu'il se passe.Nous allons sur le fond de la place, près de l'eau où arrivent les fromages par bateau. On peut ainsi mieux voir sinon nos enfants et moi-même petite, n'aurions rien vu.

Nous partons ensuite pour env 30km de vélo. Longeant le bord de mer de la Markermeer. Paysages typiques. Moutons, éoliennes, moulins, bâtisses historiques sur le chemin. Nous nous arrêtons pour la pause de midi sur la plage à l'entrée de la ville de Hoorn. L'endroit est sympathique, gazon, plage de coquillages.

Nous traversons Hoorn, qui a une marché au centre ville. Nous continuons. Le trajet se fait long d'autant que la route n'est pas très intéressante. Nous longeons la route nationale c'est un peu "moche" et ennuyeux. Nous arrivons en fin de journée à Enthuizen qui sera notre point culminant. On monte la tente. Il faut que je fasse une machine de lessive. Le camping est assez nature. Les tentes sont séparées des cabanons hollandais. L'espace du camping est immense. Il y a un resto, de belles plages avec du sable. Un mini market mais alors très mini. Toutefois, le camping est près de la ville. Les douches chaudes sont gratuites. Il y a un coin baignoire pour bébé somptueux. Nous allons manger en ville pour la soirée et décidons de rester un jour dans cette ville du nord.


Jour 6: Enthuizen

Le matin, nous faisons un tour de ville. Le centre est joli. Il y a de belles rues marchandes. Les magasins de décos d'intérieur sont super. Nous finissons la matinée dans une grande ère de jeux payante où il y a un gros gros tobbogan et des jeux super. Les enfants profitent. L'après-midi, nous allons à la plage. Il fait très beau et la température est de 27C. Le sable est fin, agréable. L'eau est très basse très très loin. Un régal pour les petits enfants. Un peu plus embêtant si on veut nager. Nous voulons faire un minigolf le soir mais celui-ci sera fermé malheureusement de façon exceptionnelle. Nous découvrons qu'il y a un site, parc d'attraction à côté du camping. Si nous avions su nous y serions allés le matin.


Jour7: Enthuizen- Driehuizen

Nous nous levons et rangeons les affaires. Nous décidons de faire le musée de l'Iselmeer avant de partir. Un musée incroyable au bord du port, près de la mer. Des maisons de tous les styles et époques des pays-Bas y sont regroupés, formant un village à l'ancienne. Des gens y travaillent, en habits d'époque, dans des situations anciennes. Marchand de bonbons, pêcheurs fumant le poisson que l'on peut déguster, paysannes lavant le linge, pêcheur faisant des filets, des cordes....tout peut être fait ou appris. Partir à la pêche, prendre l'eau au puit, laver le linge en bassine et à mains, jouer à des jeux anciens, etc etc.... Magnifique endroit où on pourrait y passer la journée. Nous quittons tristement l'endroit après y avoir mangé notre repas de midi. On prend la route direction des moulins juste avant Alkmaar. Programme: env 30km. Le chemin se fait différent. Nous entrons dans les terres. Pas de mer à l'horizon. ça change. Nous arrivons en fin d'aprem près des moulins. Très joli. Nous sommes surpris car les moulins sont habités.

Les jambes de Salomé sont fragiles aujourd'hui. Nous cherchons le camping qui, selon la carte est à 1km des moulins....Hors, étrange mais aucun camping à l'horizon. Nous sommes dans un endroit perdu. Sans grande circulation à part quelques tracteurs. Nous demandons de l'aide à un paysan et des locaux. Personne ne peut nous dire où il y a un un camping. On nous dit que le camping qui était là a fermé. Super, le prochain camping est à env 10km. Pas le choix (le camping sauvage est formellement interdit et mal vu aux Pays-Bas)...on y va.

Arrivés sur place, pas de camping. Un B&B remplaçe les lieux et celui-ci est complet. La propriétaire a arrêté le camping il y a 2 ans déjà. Cela nous agace un peu que les cartes ne soient pas à jour à ce point! Du coup, on craint de ne pas trouver un camping d'autant plus qu 'il n'y a pas d'hôtel ou B&B de connus ou qu'on ait pu voir.....On se voit lancé pour env 10km de plus pour le prochain camping visible sur notre carte..... au total env 50km de parcourus pour arriver enfin à Driehuizen, endroit pas du tout prévu, qui nous décentre de notre but.

Point positif le lieu est sympathique. C'est un camping nature dans une ferme. Les propriétaires sont gentils. Ils prêtent un terrain avec tables, chaises. La douche chaude est gratuite aussi. Les vélos sont sous couverts. Les enfants peuvent aller voir les vaches sans soucis. Un bac à sable et un trampoline et plein de jeux sont à leur disposition. Fallait s'arrêter une fois dans un endroit tel que celui-ci. Le temps de monter la tente, de souper, il est déjà fort tard. Salomé a beaucoup pleuré sur la fin du voyage. Cyril a dû la pousser. Même moi les derniers km n'ont pas été agréable. La Hollande c'est plat oui.... MAIS y a du vent!!! Tous les jours on a eu du vent...Il est fort.....c'est pénible....Nos vélos sont lourds, très lourds avec leurs chargements. Je comprends la fatigue de ma filleet nous la félicitons.


Jour 8: Driehuizen -Edmond Aan Zee-Alkmaar


Ce jour est sans doute le jour le plus difficile, le plus inutile et gaspillé de notre voyage. Après avoir quitté notre camping à la ferme nous roulons directions Alkmaar. Le chemin n'est pas très exaltant. Nous faisons un tour de ville. Nous trouvons les 3 moulins de la ville, joli point de vue. Un festival se déroule pas loin. La ville n'est pas extraordinaire ici. On la traverse notre but est d'atteindre l'autre bout de la Hollande afin de voir la mer du Nord. Env 20km pour aujourd'hui. Nous atteignons la mer du Nord en milieu d'aprem. L'ambiance ici est très festive, on sent l'ambiance balnéaire. Il y a plus de monde. Les shops sont touristiques. Nous nous dirigeons vers l'immense camping. Mais là, mauvaise surprise. Le camping est complet!!! Les hollandais profitent de leur bel été. Nous sommes près de la mer! On aurait dû y penser! On ne s'inquiète pas, dans la région 5 campings se suivent. Nous partons alors pour env 8km afin de trouver un autre camping. En même temps on regarde les B&B et les hôtels mais ils sont tous complets également. Les gens semblent assez défaitistes envers notre projet de logement....Puis, campings après campings, tous nous renvoient. Ils sont à l'évidence tous complet. Nous sommes en début de soirée et on nous dit de retourner à Alkmaar. env 15km de là!!! Le gag! Salomé n'en peux plus.

On se pose un peu, on regarde la carte afin de trouver un chemin le plus rapide possible. C'est à ce moment que Salomé décide en cachette de prendre mon vélo avec les 2 garçons. Evidemment que ce vélo est trop lourd pour elle! Elle les faits basculer. Elie tombe dans un canal rempli de vase, d'algues dégueu. Je panique, saute à l'eau. Je crois un instant qu'Arsène est au fond mais ne peux pas le voir tellement l'eau est trouble et épaisse. Je sors Elie et me rend compte qu'Arsène est coincé sous le backfiet sur la descente de la berge. Entre temps, Cyril a sauté dans l'eau vaseuse lui aussi à la recherche d'Arsène. Nous sortons de l'eau dégueulasses! Puants! C'est affreux! Nous sommes gluants. Nos habits et sacs tombés eux aussi dans l'eau sont foutus! On se change comme on peut sur le chemin. On s'essuie comme on peut. Je suis hors de moi. La peur de ma vie! Je me voyais déjà perdre un de mes enfants. Il ne faut plus me parler. Un impératif maintenant trouver un logement. Il faudra encore pédaler 1h30!!Puants, avec des Plouch à chaque coup de pédale. Le vent souffle l'odeur de vase à notre visage. Dur. On arrive au camping d'Alkmaar vers 21h. Il y a de la place pour nous! Ouf car les festivaliers ont bien pris possession des lieux. On pose la tente, nous nous douchons longuement. Ce soir, cela sera Macdo pour le souper. On a besoin d'être au chaud et d'avpir un resto ouvert encore à 23h.


Jour 9: Alkmaar- Mer du Nord (Bergen aan Zee)-Alkmaar

Vu le succès du bord de mer nous avons décidés de laisser notre tente pour encore 1 nuit à Alkmaar afin d'assurer la nuit. Nous voulons vraiment voir la mer du nord donc nous avons décidé que notre journée sera consacrée au voyage vers la plage. Nous prévoyons de profiter de cette mer du nord et de rentrer tranquille à Alkmaar en fin de journée. Env 20km. La route est sympathique et semble rapide. Nous avons juste une mauvaise surprise pour les derniers km avant la plage. Il s'agit de petites montagnes a monter et descendre afin d'arriver aux berges. Assez hard avec 2 enfants à porter.

Salomé arrive et ne se plaint pas. Franchement je suis fière d'elle. Nous découvrons ensuite la plage de sable fin de la mer du nord. Très sauvage et déserte. Magnifique. La mer est assez froide. Elle fait marée. Nous dînons là et y restons une bonne partie de l'après-midi. Nous faisons le retour en passant par Bergen. Nous avons quelques vallons qui nous font bien suer. Retour sur Alkmaar facilement.




Jour 10: Alkmaar-Amsterdam


Dernier jour en vélo. Notre road trip est terminé. On range la tente. On soigne le pliage de toutes nos affaires. Nous avons prévu de faire la descente jusqu'à Amsterdam en train. Nous nous rendons à la gare.

1ère surprise; tous les quais ne sont pas accessibles en vélo.

2ème surprise, moins drôle; le contrôleur nous dit qu'on ne peut pas prendre les trains avec des vélos triporteurs. Il rigole??!!! Non!!! Mais il va demander à un chauffeur de train s'il accepte exceptionnellement de nous prendre!!!OUF, il dit oui!! on doit absolument être en milieu d'aprem à Amsterdam car nous devons récupérer un appartement que nous avons loué!! Nous devons par contre nous séparer avec Cyril. Il se retrouvera dans un wagon et moi dans un autre. Nous n'avons pas compris l'interdiction car le train avait largement la place d'accueillir des triporteurs et plusieurs vélos à côtés les uns des autres. Nous avons eu besoin d'aide pour monter notre vélo car les trains n'ont pas de palier (à 2 wagons différents...et moi seule avec les 3 enfants...merci le stress!!).

La descente du train fût extrêmement laborieuse! Le train faisait un arrêt rapide, il a fallu tenir les portes. Personne ne s'est proposé à l'avance pour m'aider à sortir les vélos! Ce n'est que lorsque j'étais mal prise, qu'une femme est venue m'aider. Puis arrivés à la gare d'Amsterdam dur de prendre un ascenseur avec un triporteur car l'ascenseur était bien petit!! C'est très étonnant comme ce pays qui a des routes à vélo en continu et partout, n'a par contre aucune mesure pour les vélos en gare! Les facilités ne sont en tout cas pas ici!!! Quel dommage!!! Nous allons au parking vers notre voiture pour poser nos bagages du trip....et prendre des bagages que j'avais préparés pour Amsterdam. Echange de charges. On prend également une poussette (yoyo). Duran le voyage, nous n'avions que des moyens de portage physio.

Nous cherchons ensuite le quartier de notre appartement loué via Air BnB... Nous arrivons à l'heure annoncée. Le quartier est éloigné juste comme il faut. Calme, simple...Quartier un peu familial, bobo,... Nous rencontrons la gentille famille Imke, Niels et Ravi. Leur appart est superbe. Cosy, fonctionnel, original,chic et design. Nous prenons nos quartiers. Les enfants sont ravis! Il y a pas mal de jeux pour enfants! Une balançoire dans la cuisine, une terrasse avec du sable, un tracteur pour enfant.... Nous profitons encore du temps pour ramener les vélos. Les vélos cargos sont chers à la location et rouler à Amsterdam avec des enfants c'est très vitre stressant! Malgré les zones cyclistes, il y a énormément de scooters qui roulent très fort sur les pistes cyclables. De plus, se sont des vélos très recherchés et très vite volés. Le tram nous dessert bien et nous coûte bien moins cher aussi. Nous rentrons à pieds profitant un peu de notre soirée à Amsterdam en découvrant les alentours.




Jour 11 à 14: Amsterdam



Découverte d'Amsterdam en général. Nous avons surtout aimé les shops très hipster. Les barbiers travaillant à l'ancienne. Faire un tour en bateaux sur les canaux. Profiter de la terrasse du NEMO, les magasins vintages, les coffee shops (hey ouais!), le musée Van Gogh, le quartier des musées, ....


Attention le musée du tatouage est actuellement fermé. La FietsFabbrik (la fabrique de vélo typique Amsterdamer n'est plus en ville), Les musées types Maison d'Anne Frank, Van Gogh: prendre les billets à l'avance sur le net! Et pour le musée Van Gogh y aller avec la poussette ainsi on vous laisse éviter la file d'attente!!! Trop la classe!!


Le point noir du tableau: Nous être fait cassé une vitre de notre voiture et fait voler un sac et quelques affaires depuis le coffre de celle-ci lorsque nous étions en train de faire les derniers achats de nourriture pour le voyage du retour en Suisse alors que nous avions laissé la voiture dans le joli quartier de l'appartement que nous avions loué.




#VoyagesFamille #Famille

414 vues

© 2015 by Aly Douli Doula Mamma