• Aly

Mes histoires d'allaitements


Mon 1er allaitement


Décision: J’avais décidé pendant ma grossesse que j’allaiterai. Néanmoins, ma maman ayant détesté cela, je n’y mettais aucune attente. J’allais essayer et voir ensuite. J’ai préparé mes seins avec des massages puis une brosse à dents sur les conseils de ma belle-mère, ancienne hippie ayant allaité 3 ans ses enfants. et ayant pas mal fréquenté les premières réunions de la leche league.


Allaitement: Un allaitement de rêve allait m’attendre. Aucune douleur, que du plaisir!!!Montée de lait à J1. Très violente. 40C, aisselles si gonflées que plus de possibilité de plier mes bras. Des regards, des échanges avec mon bébé. Une vraie passion pour ce moment câlin et nourrissant autant pour maman que pour bébé. Salomé a pris le sein quelques minutes après expulsion. Et l’a lâché qu’à 13 mois. Je l’ai nourrie exclusivement au lait maternel jusqu’à 6 mois à un rythme assez effréné. Misstinguette buvait toutes les 2heures env.5-7 min jusqu’à ses

8 mois! Un REF devait aidait la rapidité de sa prise au sein. J'ai adoré mon REF! Ma fille le gérait bien donc que demander de plus! Cet allaitement n'a été qu'instinctif. Je me suis écoutée....mère....savoir ce que voulait mon bébé. J'étais la seule à savoir ce qu'elle voulait et à la comprendre complètement...et tout roulait, cela me confirmait que je pouvais me faire confiance.

Enfin, elle dormait de longues heures.... ses nuits étaient complètes! De19h jusqu’à

8h et cela depuis la maternité.


Difficultés: Aucune. A vrai dire j’écoutais pas trop ce qu’on me disait. On m’a juste pas dit comment enlever le sein de mon bébé endormi qui l’utilisait comme lolette. Quand j’y pense, je me dis que c’était le B.A.B.A. Mais rien ne m'a été dit! J'ai eu de la peine à gérer par contre ma quantité de lait dans mes seins. Ma fille prenait 1 sein par tétée. Mais la tétée durant que 2 min gros max 5-7.... du coup, des seins étaient très tendus. Une poitrine bien abîmée passant d'une base d'un petit B à un E en allaitement, c'est pas joli. Puis petit soucis. vers 9 mois, ma fille a commencé à me mordre les seins vers la fin de chaque tétées. En serrant les dents, assez fort, heureusment, elle a vite arrêté!




Mon 2ème allaitement


Allaitement: Extrêmement difficile. Je ne m’y attendais tellement pas! Elie a eu le sein immédiatement après l'expulsion mais il a pris très difficilement. Déjà là, j’ai senti que ça allait pas bien car j’ai eu mal. Je me suis dit que cela devait venir du fait que je n’avais pas préparé mes mamelons avec la brosse à dents. J'avais lu des bouquins qui disaient que préparer ses mamelons ne servait à rien. Que c'était un mythe. Pour ma part, je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette théorie. Ou si, dans le cas ou l'on a un bébé "parfait". Dans ce cas, le mien, sans préparation, avec un mauvais téteur, la douleur est restée...au fil des tétées....La montée de lait c’est faite à J3. Elle a été rude mais plus facile à gérer que pour la 1ère. (J'avais préparé dans mon sac de mat de l'argile verte, de l'homéo, un tire-lait, etc etc...) Mes aisselles ont été prises mais j’ai réussi à mieux gérer que la première fois tout de même. J’arrivais également mieux gérer la peau de mes seins tendues. Elie, mon fils, prenait le sein avec peine. Il tirait souvent sa tête en arrière. Prenait et s’arrêtait. Néanmoins, je l’ai allaité 4 mois exclusivement au lait maternel (sous conseil du pédiatre pour l'arrêt du LM exclusif à 4 mois car père et mère ultra allergiques et donc soit disant mieux pour bébé d'introduire la nourriture si bébé à un risque de grandes allergies) puis jusqu’à 12 mois. Là aussi, comme sa soeur, à la demande. Il prenait toutes les 2heures et cela même la nuit jusqu’à 12 mois. Cela a été une période difficile. Beaucoup de fatigue. Le plaisir c’est perdu au fil des mois car la prise n'était pas bonne.


Difficultés:

Elie avait un frein de langue trop court mais cela ne s'est vu que lorsqu'une conseillère LLL l’a remarqué vers les 4 mois. J'étais pas forcément bien informée sur le sujet, j'ai trop attendu....Ma sage-femme m'avait donné des trucs pour que bébé ait une meilleure prise mais cela aurait pu être réglé simplement en coupant son frein. La technique était assez complexe pour Elie. Je lui appuyait sur le menton pour l'aider à écarter sa bouche....A cause de cela, j'ai eu droit à des crevasses jusqu’au sang et des mamelons séparés en deux. J’ai eu 4 engorgements. 1 mastite. La position rugby et de la louve étaient des positions agréables. Je sais que la 1ère semaine a été une vraie souffrance. Je me suis forcée à mettre bébé au sein, malgré le sang, la douleur. Je pleurais en le mettant. Mais je savais combien l'allaitement était merveilleux et combien je ne regretterai pas une fois l'allaitement mis en place. Je sais que si ce cas aurait été pour mon 1er bébé, je n'aurai pas eu l'opiniâtreté de continuer.


Mon 3ème allaitement


Allaitement:

Pour ce 3ème allaitement, j’ai décidé de le préparer à nouveau avec ma brosse à dents afin d’être sûre de mettre toutes les chances de mon côté. Arsène a pu avoir le sein que 2heures après l’accouchement vu que j’ai eu une césarienne et quelques complications à le retrouver. Cependant, cette première tétée a été pour moi la plus mémorable de toutes mes 1ères tétées. Arsène a pris directement le sein avec beaucoup d’envie. Il avait très faim. Cela ne m’a pas fait mal. Aucune douleur. J’ai beaucoup pleuré d’émotions mais sans doute aussi de soulagement par rapport à mon dernier allaitement. Depuis, les tétées se sont toujours bien passées. J'ai nourris à la demande Arsène comme les 2 autres. Il mangeait toutes les 2-3-5h cela dépendait. Les soirs étaient variés. Parfois des nuits complètes et parfois pas. La montée de lait s’est faite à J3. Je l’ai gérée extrêmement bien cette fois. Sans trop de difficulté et de maux. Arsène à été allaité 8 mois de façon exclusive. Il ne montrait aucun intérêt à la nourriture. Mon allaitement à pris fin à 14 mois parce que j'étais fatiguée. On était à 2 tétées par jour, j'ai induis la fin. J'ai regretté car Arsène n'était pas prêt. Je l'ai payé à mon sens par la suite.


Difficultés:

Nous avons attrapé une candidose dont nous avons

eu beaucoup de peine à nous en sortir. 1 mois et

demi que cela a traîné. J'ai soigné essentiellement aux produits naturels. Néanmoins, et malgré cela, nous n’avons eu aucune douleur ni bébé, ni maman. Quelques

picotements/ impression d'aiguille aux mamelons c’est tout. Et je dirai la plus grosse difficulté à été lors de la reprise du job. A 6 mois. Mon fils buvait uniquement mon lait. Et il refusait le biberon. Il voulait que mon sein. Malgré plus d'une 20 aine de marques achetées, tasses à bec ou coupes spéciales, rien n'y faisait. Après 1 mois à se priver de boire et manger lors de mes absences, cela lui a passé.




#allaitement #Récits

© 2015 by Aly Douli Doula Mamma