Profil
Chercher par Tag
Suivez-moi
  • Facebook - Grey Circle

« C’est un droit fœtal de naître par les pieds »Quantik Mama

Je viens de vivre la plus oufissime de toutes les naissances. M. vient de m’offrir le graal en tant que doula mais elle offre le graal aussi à tous les parents qui connaîtront son histoire.


A 21h, M m’appelle. Elle a perdu les eaux, n’a pas de contractions. Je lui dit que je les rejoins chez eux pendant qu’ils organisent la relève avec leurs aînés. Nous devons aller à l’hôpital car bébé était en siège à la dernière écho. Une césarienne est donc prévue pour ce bébé qui est estimé trop gros pour tenter un voie basse.


J’appelle la sage-femme qui s’occupe de M pour vérifier que cela soit bien le plan et voir si elle ne m’accompagne pas afin qu’elle vérifie si bébé est en tête finalement et donc que leur désire de naissance à domicile puisse se concrétiser. La SF me confirme que c’est bien le plan, puisqu’à la dernière écho bébé est en siège. Elle me dit qu’on doit partir à l’hôpital de Rennaz. Elle ne viendra pas.


Durant le trajet, je suis calme. J’ai le temps. Je suis partie en 10 min de chez moi. J’ai 46 minutes de route qui me sépare d’eux. Pendant le trajet, et ça va peut-être paraître haut perché.... mais, j’ai une connection qui se fait à l’âme du bébé. Je le sens auprès de moi. Il m’annonce qu’il veut naître maintenant. Il me fait accélérer sur la route....beaucoup accélérer. Avant de me laisser, il m’annonce qu’il est un garçon et pas une fille. (Toute la grossesse sa mère pensait à une fille....et on faisait confiance à ses ressentis). J’accélère donc beaucoup mais je laisse un message à la maman. Je sais que si elle ne me répond pas elle est déjà en train d’entrer dans le vortex de la naissance. Mais, la maman me répond. Tout est calme. 21H25....


21h35, J’arrive dans leur allée du quartier. Au même instant, K, son mari me rappelle. Il m’annonce que les premières contractions arrivent gentiment, qu’ils sont donc prêts à partir à l’hôpital. La garde des enfants est assurée. Je lui dit que je suis devant chez eux.


A mon arrivée, M, est au WC avant de prendre la route, sa vessie est sollicitée apparemment . K est prêt avec sa veste et son écharpe. M. m’appelle et me demande de regarder car quelque chose la dérange entre les jambes.


En entrant, je remarque directement la ligne de ses fesses, foncée qui monte direction du coccyx. Cette ligne m‘indique qu’elle est à dilatation complète. (Cette ligne monte au fil de la dilatation du col).


Je m agenouille alors, pour regarder et voici ce que je vois! Merveille!



Après avoir découvert les orteils. Directement, je pense qu’il est impossible de prendre la voiture. Je sais que les naissances en siège physio se passent généralement vite.

Nous sommes à 20min du premier hôpital, il fait très froid. Il serait plus dangereux de vouloir se déplacer que de rester sur place.

Directement, je demande à K. d appeler l’ambulance. Je me doute bien qu ils arriveront après la naissance, mais je me dis que si bébé a besoin d oxygénation ou s’ il ne va pas bien, ils pourront gérer.


On décide alors de se poser tranquillement. On est toujours dans la salle de bains.

K retire sa veste et son écharpe. Je retire le gros pull de M. Je retire ma veste. On pose des linges et on se détend. Les contractions arrivent tranquillement et s' enchaînent en intensité.

K. est au tel avec l ambulance. Une dame pose des questions. Nous répondons.

Je me présente également. Elle nous donne des conseils mais voit que tout est calme et sous contrôle. Nous dit qu elle va raccrocher que l ambulance est en route.

L’ambiance est joyeuse. On rigole aussi....mais on est concentré sur ce qu’il va se passer.

M. rapidement fait des sons, elle monte dans les aigus, s‘accroche à K. On la guide à se détendre, ses sons à devenir graves. K.la masse dans le bas du dos, ça lui fait du bien. Moi, je lui décrit ce qu il se passe, je la félicite.

La descente de bébé continue tranquillement. Presque un peu trop. Les pieds restent longtemps sans trop de progression.

M. A les jambes très écartées contre l‘extérieur. Je me doute que le bassin alors à sa plus petite ouverture, bloque un peu bébé. Je lui demande d essayer de reserrer un maximum ses genoux autant qu’elle peut, afin d obtenir de la part du bassin l ouverture la plus optimale pour bébé.

M. Mama Warrior pose pas de questions. Elle s exécute, même si elle ne peut pas vraiment rapprocher au Max ses genoux car ça monte vraiment l intensité. Elle doit s accrocher encore plus à son mari. Celui-ci l’aide à tenir les genoux le plus prêt l’un contre l’autre.

Mais mon idée est très efficace, bébé descend de suite très rapidement, les avants-jambes sortent, puis les cuisses et le corps... les bras entament la descente, 1 sort puis directe le 2ème. La rapidité et la fluidité sont impressionnantes.



Rapidement la tête arrive donc. Je suis en explosion de joie dans mon âme et mon cœur. Ma tête, elle, est bien présente. Elle continue d’examiner chaque détail. Le cordon est bien bleu. Bébé est bien oxygéné. Il bouge. Il est en forme ce bébé . Le corps utilise toute l’apesanteur pour la progression de la tête. Il n est pas loin du sol. Il va bientôt naître. J attends que les voies respiratoires soient dégagées pour avertir qu il va arriver. Les bébés en siège ne doivent absolument pas être touchés afin d éviter un réflexe de première respiration alors qu’ils seraient encore la tête dedans.

Je souhaite que ce bébé soit en santé optimale, je laisse la nature faire. J’observe.


Bébé tombe alors. 21h56 il naît! A quelques petits centimètres du sol. Sa mère le récupère. Jamais je ne me serai permise de le rattraper à sa place. Jamais, je me permettrai de mettre mon odeur sur son bébé qui vient de naître. Je le savais en sécurité si proche du sol. Il montre une bonne vitalité. Il a une brassière du cordon. Les parents étant sur leur nuage d amour, m entendent pas. Je me permets alors de lui retirer ce tour qui le sépare de sa mère.



M. Le rapproche de son cœur. C est l explosion de joie, d’amour. On vit un moment hors du temps, irréel!


Ils l ont fait! M.l’a fait en pleine puissance, en plein pouvoir. Une vraie déesse. Une vraie guerrière aussi.


W. Pèse 3.9 kilos. M a un utérus cloisonné. A eu une césarienne pour bb1, et avait une mesure cicatricielle mauvaise!


Tout est PO-SSIBLE!